• UNAB

Séance d’info et visite de terrain 08/06 : patates et grandes cultures en bio, pour protéger l'eau


Dans le cadre de la semaine BIO de l’APAQ-W, l’UNAB organise deux séances d’information sur le terrain autour d’une thématique importante : l’eau, cet or bleu wallon. Elles sont ouvertes à toutes et tous, mais spécialement destinées aux agricultrices et agriculteurs.


Au programme, une présentation du projet BiEAUlogique au sein de l’UNAB (Union professionnelle en agriculture biologique) qui vise à soutenir et orienter les agriculteurs qui envisagent le bio dans la zone vulnérable et autour des captages d’eau touchés par les pollutions industrielles, privées et agricoles. Elle sera suivie par un exposé de BIOWALLONIE qui encadre la conversion en agriculture biologique, avec un focus sur les patatiers et les grandes cultures.


Les agriculteurs qui nous accueillent présenteront leurs expériences, notamment autour de la production de pommes de terre bio. Ensemble, nous tenterons d’analyser sur le terrain comment lever les freins à la conversion bio (désherbage par binage, variétés robustes au mildiou…) et nous aborderons les nouvelles approches consommateurs via l’équipe bio du Collège des producteurs.


Un verre de l’amitié clôturera cette session d’info.


Où ? Quand ?


Lundi 6 juin 2022 de 13h30 à 16h30 : Ferme De Grady à Grâce-Hollogne (Rue du Saou, 4460 Horion-Hozémont)


Mercredi 8 juin 2022 de 13h30 à 16h30 : Ferme de Passavant à Genappe (Chaussée de Bruxelles 60, 1472 Genappe) - Eventuellement, pour certains GPS : ferme de Passavant ou Gîtes de Passavant.


Inscriptions souhaitées via info@unab-bio.be

Infos : 0494 394.113


BiEAUlogique, c'est quoi ?
BiEAUlogique est un projet porté par l’UNAB (Union nationale des agrobiologistes) et soutenu par la Wallonie et le SPW environnement. Il vise à une amélioration rapide de la qualité de l’eau de distribution au travers de l’agriculture Biologique. Dans certaines zones de Wallonie (sables bruxelliens, zones calcaires et crayeuses…), les nappes d'eau sont sous pression, confrontées à plusieurs types de pollution. Au travers de leurs pratiques, les agricultrices et agriculteurs peuvent avoir une influence très positive sur les eaux souterraines. Beaucoup agissent déjà en ce sens. BiEAUlogique veut accélérer cette évolution et prévoit un suivi et un accompagnement personnalisé des agricultrices et agriculteurs qui entament une conversion vers l’agriculture biologique dans les zones de captage sensibles.​


8 vues0 commentaire