• UNAB

Pour la relance du débat sur la consigne des canettes

Alors que chaque jour des incivilités se multiplient, l'environnement et le bien-être animal ne cessent d'en pâtir :

Inter Environnement Wallonie adresse une carte blanche (accessible via ce lien) et lance une pétition à destination du Gouvernement Wallon et du Parlement de Wallonie afin de mettre en place une consigne pour les canettes et bouteilles en plastique.


Pourquoi ? Parce que malheureusement trop d'incidents ayant des conséquences dramatiques sur l'environnement et le bien-être animal se produisent encore aujourd'hui à cause de ces déchets qui, au lieu d'être traités, recyclés se retrouvent le long de nos routes, de nos champs, etc.


C'est l'expérience tragique qu'a vécu la famille Hénin, témoignage de Julie Van Damme épouse de Marc-André Hénin (extrait repris depuis l'article d'Inter Environnement Wallonie) :

"Ce vendredi, j’ai vu le visage décomposé de mon mari en raccrochant le téléphone. Son frère était en pleurs. Il venait de mettre fin aux souffrances d’une de ses vaches qui avait la bouche pleine de sang. La cause confirmée par plusieurs vétérinaires est sans équivoque: elle a ingurgité un corps étranger tranchant, type morceau de canettes que l’on retrouve de plus en plus au bord des champs. Nous sommes traumatisés."


Aux côtés d'une quinzaines d'autres associations, l'UNAB soutient cette pétition et encourage chaque citoyen à faire de même afin que nos responsables agissent.


Signez via ce lien , vous avez jusqu'au 30/09/2021!





4 vues

Oui, je souhaite recevoir la lettre d'information trimestrielle !

En souscrivant à cette lettre d'information, vous acceptez que UNAB utilise les informations fournies sur ce formulaire pour vous contacter. Vos informations seront traitées avec respect et ne seront pas divulguées. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre page ICI. En utilisant ce formulaire de contact, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.