• UNAB

Appel à candidatures - un.e chargé.e de mission

L’Union Nationale des Agrobiologistes Belges (UNAB), en collaboration avec le GAL Pays des Tiges et Chavées, engage

un.e chargé.e de mission (H/F) à temps plein ou (4/5) pour 1 an (avec possibilité de prolongation)

Au sein de l’équipe du projet « Je Protège l’Eau de Wallonie » composée de trois personnes, le.la chargé.e de mission pilotera l’élaboration du programme d’actions du contrat de nappe pilote de la masse d’eau souterraine des Calcaires et Grès du Condroz (RWM021)


1. Contexte

La Wallonie dispose de ressources en eau abondantes qui représentent une réelle richesse. En effet, de par ses caractéristiques géomorphologiques et sa situation géographique, elle forme un gigantesque réservoir d’eau qui alimente les foyers en eau potable à hauteur de 100% en Wallonie, 97% en Région Bruxelloise et 20 à 25 % en Région flamande.


Mais cette ressource est sous pression. Pour la période 2014 – 2019, 14 des 34 masses d’eau souterraines (MESO) que compte la Wallonie, soit 41%, sont en mauvais état chimique (principalement en raison des nitrates et des pesticides) entrainant des coûts de traitement très importants pour la collectivité. Par ailleurs, même si 97% sont en bon état quantitatif, 3% sont à risque et les sécheresses successives de ces dernières années ont entraîné une augmentation de la pression due aux prélèvements.


Aujourd’hui, il est admis que le développement d’une politique préventive efficace permet de réduire les coûts de dépollution des eaux par cinq, en plus de contribuer à préserver la qualité de la ressource. C’est pour agir en ce sens que le projet « Je protège l’eau de Wallonie »(JPEW) a vu le jour et qu’il se poursuit aujourd’hui dans une nouvelle dynamique territoriale : la mise en œuvre du contrat de nappe pilote sur le territoire de la masse d’eau M021. L’objectif principal de ce projet est d’élaborer un programme d’actions cohérent et concerté entre les différents acteurs de l’eau dans le but d’améliorer et préserver l’état chimique et quantitatif de la masse d’eau M021. La démarche s’inscrit dans une dynamique de transversalité entre les plans et programmes d’actions existants (PGDA, PWRP, PGRI, PGDH,…).


Le projet, financé par la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE), est mis en œuvre par trois structures qui travaillent de façon complémentaire et qui sont toutes actives dans le domaine agro-environnemental : l’UNAB (syndicat Agriculteurs Bios), le Collège des Producteurs asbl (en charge du volet économico-commercial) et le GAL Pays des Tiges et Chavées asbl (en charge de la coordination et de l’accompagnement technique des agriculteurs).


2. Les missions

La mission du.de la chargé.e de projet, en collaboration avec ses 2 collègues (agronome et technico-commercial) consiste à garantir la cohérence globale du projet et à assurer un dialogue constant avec les acteurs impliqués, dans la continuité du projet « Je Protège l’Eau de Wallonie » :

Plus particulièrement :

  • Vous développez un programme d’actions cohérent pour le contrat de nappe M021 ;

  • Vous concevez la méthode de concertation et animez la démarche ;

  • Vous organisez et animez des rencontres stratégiques entre partenaires, gestionnaires de l’eau, acteurs de l’eau,…afin d’identifier les enjeux et actions à développer ;

  • Vous répertoriez les actions déjà mises en œuvre sur le territoire ;

  • Vous rédigez les fiches actions en concertation avec les acteurs ;

  • Vous promulguez le projet de contrat de nappe vis-à-vis de différents publics et développez des outils de communication ;

  • Vous communiquez et échangez sur les avancées du projet et notamment vis- à vis d’autres projets connectés ;

  • Vous assurez des modalités de prise de décision démocratiques et concertées ;

  • Vous garantissez la bonne mise en œuvre des différents volets du projet avec les membres de l’équipe et les partenaires ;

  • Vous réalisez des tâches opérationnelles ordinaires (organisation de réunions à destination de différents publics (gestionnaires, agriculteurs, acteurs de l’eau,…), réseautage, réservation de salles, rédaction de rapports d’activités et rédaction de synthèses, participation aux conseils d’administration, rédaction de documents techniques, visites de terrain, etc.).

3. Profil demandé

  • Formation supérieure de type long dans le domaine de la gestion de l’eau

  • Expérience professionnelle dans un poste similaire ;

  • Compétence et expérience en développement et gestion de projet ;

  • Aptitude aux relations publiques, en matière d’animation de groupes, de réunions ;

  • Autonomie, méthode, rigueur, esprit de synthèse et d’analyse, sens de l’organisation ;

  • Goût pour le travail en équipe, très bon sens relationnel et bonne communication ;

  • Connaissance des problématiques liées aux eaux souterraines ou à la gestion/préservation des ressources en eau ou des milieux aquatiques ;

  • Connaissances des réseaux d’acteurs, de leur organisation et fonctionnement dans ces domaines (politique de l’eau et gestion des ressources en eau) ;

  • Connaissance dans le domaine agricole appréciée ;

  • Bonne capacité rédactionnelle et très bonne capacité fédératrice ;

  • Maîtrise de l’outil informatique et pratique de l’outil SIG ;

  • Permis de conduire B et voiture personnelle;

  • Passeport APE ou similaire ;


4. Conditions salariales


Rémunération selon expérience et compétences


5. Offre

  • Contrat à durée déterminée de 12 mois à temps plein ou 4/5 (01 décembre 2022 – 30 novembre 2023) avec possibilité de poursuivre la mission au sein de la cellule de coordination du contrat de nappe

  • Lieu de travail principal : Gesves (bureau du GAL Pays des Tiges et Chavées – rue de la Pichelotte 9D – 5340 Gesves) et occasionnellement à Namur (Rue Nanon, 98 – 5000 Namur (Mundo-N)

  • Possibilité de télétravailler 1 jour/sem selon modalités organisationnelles à convenir

  • Déplacements réguliers sur le territoire de la masse d’eau et en Région Wallonne.


Intéressé.e ? Envoyez votre candidature (CV + lettre de motivation) à l’attention de Dominique JACQUES - UNAB, au plus tard pour le mercredi 21 novembre 2022, par courrier électronique (dominique.jacques@unab-bio.be).

157 vues0 commentaire